UE Pro Magistrat

L’unité de professionnalisation Magistrat a pour objet de faire découvrir à des étudiants sélectionnés le métier de magistrat.

Objectifs

L’unité de professionnalisation Magistrat a pour objet de faire découvrir à des étudiants sélectionnés par les responsables de l’unité (Mmes les Professeurs Bergeaud-Wetterwald et Bonis) le métier de magistrat, qu’il s’exerce au siège ou au parquet, en matière civile ou en matière pénale.

Cette unité s’adresse à des étudiants ayant déjà des connaissances en procédure civile et en procédure pénale

 

Contenu de l'unité

Les enseignements de l’UE Magistrat sont exclusivement assurés par des magistrats qui interviennent à l’occasion de cours et de travaux pratiques.

Les cours, d’une durée totale de 10h, comprennent :

  • Une présentation générale des activités du magistrat
  • Une présentation de la « chaine civile » afin de permettre à l’étudiant de suivre de bout en bout le déroulement d’une procédure conduite devant un TGI (dépôt au greffe de l’assignation, enrôlement, conférence du président, mise en état, clôture, audience, jugement, éventuellement déclaration d’appel) en insistant à chaque étape sur la ou les procédures suivies et le rôle des intervenants
  • Une présentation de la « chaine pénale » afin de permettre à l’étudiant de suivre de bout en bout un dossier de gravité délictuelle avec instruction et jugement par le tribunal correctionnel.

 

Les travaux pratiques se déroulent en cinq séances d’une durée de 1 h 30h.

Ces séances ont pour objectif tant en matière civile qu’en matière pénale de mettre l’accent sur des procédures particulières (par exemple, le référé en matière civile, la procédure devant le JAF, la justice des mineurs …) ou sur des stades particuliers de la procédure (par exemple, le traitement en temps réel au stade des poursuites pénales, le réquisitoire définitif…). Ces thématiques sont susceptibles d’évoluer d’une année sur l’autre en fonction des intervenants.

A partir d’un dossier ou d’actes de la procédure sélectionnés par les magistrats, anonymisés et préalablement remis aux étudiants, les séances de travaux pratiques visent à donner une idée très concrète des formes de la procédure.

Les étudiants bénéficient en outre de stages placés et prédéfinis avec les partenaires de l’unité. Ces stages permettent une immersion au sein des juridictions de la place bordelaise (TI, TGI et Cour d’appel).

 

Contrôle des connaissances

Cette unité est sanctionnée par un examen final qui se déroule sous la forme d’un oral portant exclusivement sur le cours et prenant la forme d’un exposé-discussion devant un jury composé d’un magistrat ayant assuré une partie du cours et d’un responsables de l’unité.

Mise à jour le 03/10/2017