Le mot du Doyen

Héritière d’une longue tradition universitaire remontant à la création en 1441 de l’Universitas Burdigalensis, la faculté de droit et de science politique est une composante de l’Université de Bordeaux. Deux cent vingt-cinq enseignants chercheurs dispensent des enseignements à 8900 étudiants sur les sites bordelais, périgourdins et agenais.

© Christophe Jouniaux

La faculté propose actuellement une licence en droit, deux licences professionnelles (métiers du Notariat, métiers de l’assurance), 11  spécialités de Master 1, 29 spécialités de Master 2 qui permettent de former, de manière attractive, à l’ensemble des métiers du droit privé et public. A l’Institut d’études judiciaires, 700 étudiants suivent les préparations à l’avocature et à la magistrature avec des résultats probants. Une nouvelle offre de formation sera proposée à partir de 2016 avec des innovations pédagogiques.

La faculté déploie son activité de formation en collaboration étroite avec les professions juridiques et judiciaires, les écoles professionnelles et certaines entreprises. Cette relation se manifeste dans les diplômes professionnalisants. Mais plus généralement, sont en négociation, notamment avec la Cour d’appel de Bordeaux, des conventions de coopération de professionnels à des travaux pratiques associés à des stages personnalisés.

La faculté développe enfin des parcours internationaux et encourage la mobilité des étudiants et des enseignants. Une filière droit-langue, permet à des étudiants de suivre en licence des enseignements de droit étranger dispensés par des professeurs invités dans la langue anglaise, espagnole ou allemande. Un parcours international permettra d’introduire dans les diplômes de la faculté de Bordeaux des cours de droit étrangers. Une formation spécifique sera créée pour les étudiants étrangers.

Innovation, professionnalisation et internationalisation des formations de la faculté de droit de Bordeaux sont les piliers de l’offre de formation.

Jean-Christophe SAINT-PAU — Professeur de droit privé et sciences criminelles

Mise à jour le 28/05/2015